La division dans les familles

J’ai un cousin franciscain, qui devait être ordonné diacre. Il a un frère déjà prêtre de la FSSPX, un autre de ses frères sera ordonné prêtre de la FSSPX. Leur maman est décédée il y a un an, début juillet, elle était du tiers ordre des franciscains. A Ecône, à la fin du mois, ses enfants ne seront pas unis autour de l’autel, alors qu’ils auraient dû être unis dans les ordres. Ainsi en a décidé Mgr Fellay. Nul doute que ce petit frère franciscain que l’on va priver de la joie d’être associé à l’ordination de son frère saura offrir, avec toute l’humilité et la soumission qui caractérise ces saints moines, cette nouvelle épreuve. C’est sans doute plus difficile pour sa famille. Il y a des fruits qui ne trompent pas. Merci à qui de droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *