Pensée pour un prêtre exilé

Aujourd’hui je voudrais avoir une pensée pour un prêtre prisonnier et exilé en pays de langue allemande. Il a écrit dans des emails (normalement privés), qu’il était contre les agissements doctrinalement déviants de son supérieur.

Il est suspendu de ministère depuis plus de 6 mois maintenant, dans un pays dont il ne connait pas la langue.

Cela fait 6 mois, 6 mois de peine et de sanction, sans le moindre jugement. Ce sont des faits.

Vladimir Ilitch fait encore des émules. Mais lui aussi a été jugé par Dieu.

Austremoine