Vous cherchez un évêque catholique ?

Cela ne doit pas être facile. Des évêques, il en court, même en chemisette, avec ce qui ressemble à des serpillières autour du cou. Mgr Bouilleret n’est pas mal en la matière, il collectionne les écharpes les plus variées.

Vous avez pensé à Mgr Gaillot ? Comme évêque certes ! Mais comme catholique, c’est étrange monsieur l’abbé. Inutile de faire la recension de toutes les déclarations de ce gauchiste effréné, chouchou des médias bien contents de pouvoir compter sur des paroles si divergentes avec cette église catholique honnie.

Honnie parce qu’Elle porte la voix du Christ, la voix de l’Evangile, parce qu’Elle montre le chemin du Sacrifice, du calvaire, parce qu’Elle rappelle les commandements de Dieu. Bien à l’opposé de cet évêque adulé par les mass-médias parce que porte-voix de toutes les déviances et de tous les vices d’une société sans Dieu : mariage des homosexuels, divorce, avortement, contraception, le tout enrobé de maximes lénifiantes d’un humanitarisme libéral et soit-disant généreux au service de l’Homme ! Je l’entends encore expliquer à la radio qu’il évite de parler de Dieu dans ses sermons car c’est une notion trop complexe…

Catholique ? Vous avez dit catholique ? Pauvre abbé…

Et, dire que vous osez évoquer le fait que cet homme aurait pu ordonner des prêtres de l’IBP ? Si voir Mgr Gaillot en ornements traditionnels ne manquerait pas de pittoresque, pathétique et misérable, et plus encore scandaleux, serait un tel événement, parce que vous jetteriez un doute sur la validité du sacrement conféré. Comment peut-on être certain de l’intention d’un évêque qui prêche une doctrine en tous points contraire avec celle de l’Eglise, et ce de façon constante, consciente et assumée.

Regardez la réaction d’Emmanuel Delhoume sur votre blog : « Pratiquant dans la forme extraordinaire et je n’ai pas hésité un instant à faire baptiser mes enfants par Mgr Gaillot . » A ce malheureux vous devriez répondre qu’il a le devoir impératif de faire rebaptiser ses enfants sous conditions. Comment peut-on être assez fou ? Mais que pourriez-vous lui dire maintenant ?

Le trou noir du buzz et de la fuite en avant médiatique vous aveugle. Voyez où vous mènent la révolte et l’orgueil. Il vous entraine dans les abîmes. Je suis atterré. Vous ne savez même plus la signification du mot catholique. Monseigneur Lefebvre, secourez ce fils qui se perd.

Austremoine